MICE

10 raisons pour choisir Casablanca

Casablanca, centre économique et cœur vibrant du Maroc, vous offre de nombreux points d’intérêts aussi bien culturels, historiques, que naturels avec son bord de mer. Profitez également de Casa by night avec ses restaurants et ses boîtes de nuit de bord de mer. Suivez votre guide et découvrez immédiatement 10 spots incontournables à Casablanca !

1 - Mosquée Hassan II

Située à l’extrémité du boulevard Zerktouni, la Mosquée Hassan II est un trait d’union entre le ciel et l’océan. Construite sur l’Atlantique qui bat sur les flancs de l’imposant bâtiment, elle se dresse, majestueuse, au finistère de Casablanca. Son emplacement ne doit rien au hasard. construite sous le règne de Feu le roi Hassan II sous le règne de qui elle fut construite, dont elle porte le nom, qui la fit bâtir “sur l’eau”, en référence à un verset coranique stipulant que “Le Trône de Dieu se trouve sur l’eau”. Un plancher de verre permet à l’intérieur, d’admirer les profondeurs de l’océan.

La mosquée Hassan II possède entre autres spécificités le minaret le plus élevé du monde, surplombant l’horizon à 210 mètres de hauteur. Elle peut en outre accueillir jusqu’à 25 000 fidèles à l’intérieur, et plus de 80 000 sur l’esplanade.

Véritable symbole de la ville, la Mosquée Hassan II est le point de rencontre des casablancais qui se baladent le long de sa promenade, contemplant au rythme du reflux des vagues, l’ouvrage architectural et spirituel.

2 - Ancienne médina

On accède à l’ancienne médina le plus souvent par Bab Marrakech  » la porte de Marrakech”. Pour se repérer, le visiteur observera au loin la tour et son horloge qui dominent le vieux souk.

Cœur historique de Casablanca, elle aurait été construite entre 900 et 1 500 et correspondrait d’après les écrits les plus anciens à l’originelle Anfa. Détruite partiellement par le tremblement de terre de Lisbonne de novembre 1755, la médina est reconstruite par le Sultan Sidi Mohammed Ben Abdallah en 1770.

Plus récente donc que les autres médinas des villes impériales, elle diffère également par son architecture mélangeant les styles arabo-mauresque et colonial qui n’est pas sans rappeler les villes méditerranéennes.

L’ancienne médina a connu au fil des siècles un brassage culturel continu. Aujourd’hui, les immigrés subsahariens prennent le relai, et c’est ainsi qu’un “Little Dakar” a vu le jour au coeur de la vieille ville.

3 - Église du Sacré-Coeur

Son aura mystérieuse, presque magique, captera nécessairement l’attention du promeneur. Aux abords du parc de la Ligue Arabe, elle se dresse, blanche et immaculée, sous le ciel bleu casablancais. Érigée dans les années 30 à la demande du Maréchal Lyautey, il aura fallu pas moins de 25 ans avant de livrer l’ouvrage final. Une splendide bâtisse d’inspiration néo-gothique, art-déco et arabo-andalouse. Un mélange des styles qui fait de cette église un véritable bijou architectural.

N’accueillant plus de service religieux, elle est en voie d’être transformée en centre culturel. En attendant son ouverture prochaine, le visiteur s’émerveillera de l’allure fière, digne et spirituelle du monument.

4 - Place des Nations-Unies / Centre-ville

C’est l’un des centres névralgiques de Casablanca. Traversée quotidiennement par des milliers de Casablancais, La place des nations unies est le point de convergence des grandes artères de la ville.

Au croisement de l’avenue des FAR et du boulevard Félix Houphouët-Boigny se dresse la célèbre coupole Zevaco, plus connue sous le nom de « al Kora el-Ardia ». Elle constitue un des monuments les plus emblématiques de Casablanca. En face, se dresse la splendide façade d’esprit néo-mauresque et d’époque coloniale de l’Hôtel Excelsior.

La place s’ouvre sur l’ancienne médina, côté Atlantique, qui s’étend à l’intérieur des remparts. L’accès de ce côté se fait par l’entrée principale de Bab Marrakech où se dresse la Tour de l’Horloge.

Transports, souks, restaurants, cafés, commerces, hôtels, banques… la place des Nations-Unies est un centre dynamique qui bouillonne d’énergie, de jour comme de nuit.

5 - Cinéma Rialto

Le cinéma Rialto se situe sur le boulevard Mohammed V. Surmonté d’une coupole qui s’élève à 14 mètres de hauteur, il ne passe pas inaperçu parmi les immeubles art-déco du centre-ville. Lui-même représentant du courant art-déco, il constitue une pièce supplémentaire dans le grand puzzle du centre-ville de Casablanca.

A l’intérieur, on franchit un hall où les murs sont habillés d’affiches d’un temps désormais révolu. Il subsiste cependant l’atmosphère jadis habitée par Chet Baker, Edith Piaf, et bien d’autres vedettes internationales et locales passées par les planches du Rialto, théâtre à l’origine avant d’être converti en cinéma.

La salle propose aujourd’hui une variété de films, aussi bien américains, que européens, arabes et marocains. Entièrement rénovée, elle est équipée des dernières technologies de projection et de sonorisation.

6 - Morocco Mall

C’est le plus grand centre commercial d’Afrique. Le Morocco Mall est situé à la lisière de la ville, dans une zone côtière pittoresque. Les 350 magasins qu’abrite le mall font la joie des visiteur. Au 3e étage un véritable souk a été reconstitué, rassemblant 48 artisans qui célèbrent la variété culturelle du pays ainsi que l’artisanat traditionnel marocain.

Outre les boutiques, le mall propose de nombreuses activités ludiques. L’immense aquarium et ses nombreuses espèces de poissons, installé dans l’atrium central, est une des attractions les plus prisées, de même que la patinoire ou encore les jeux d’arcades et les cinémas.

Les visiteurs apprécient également la fraîcheur du jardin extérieur composé de nombreux spécimens de plantes exotiques, agrémentés de fontaines et d’imitations de cascades. Le panorama est saisissant et la vue sur le littoral casablancais est imprenable.

7 - Le port / La Sqala

Deuxième plus grand port du Maroc après Tanger Med, le port de Casablanca a été agrandi au XIXème siècle face aux besoins croissants de négoce. On décide alors d’agrandir le Port de Casablanca et de l’équiper d’infrastructures modernes.

A partir de 1906 démarrent d’importants travaux de modernisation. En 1938, le port de Casablanca est doté de grands docks, d’un plan d’eau, de digues et de ports. En 1996, le terminal à conteneurs a commencé à fonctionner. Aujourd’hui le port possède une capacité d’accueil d’environ trente-cinq navires simultanément. Il traite plus de 21,3 millions de tonnes de marchandises chaque année et s’étend sur près de 8 kilomètres de terrain.

Le port de Casablanca accueille aussi l’industrie de la pêche. Il dispose d’un port de plaisance pour les petits navires et d’un chantier naval pour les réparations. Toutefois, sa renommée est due à son important trafic commercial.

8 - Synagogue Ettedgui

Symbole de la coexistence pacifique entre les communautés juive et musulmane, la synagogue Ettedgui voit le jour dans la vieille médina de Casablanca au début du XXe siècle. Quittant Essaouira pour venir s’établir à Casablanca à la fin du XIXe siècle, la famille Ettedgui entreprend de construire un lieu de culte et de vie pour la congrégation juive du mellah. La synagogue devient très vite un lieu de culte de référence auprès de la communauté juive de la médina, jusqu’en 1942, date à laquelle la synagogue est détruite suite au bombardement des forces anglo-américaines lors du débarquement américain.

Après être demeurée abandonnée de nombreuses années, la synagogue de Rabbi Ettedgui a été restaurée en 2011, grâce à Sa Majesté le Roi Mohamed VI. C’est aujourd’hui un lieu ouvert au public où le visiteur pourra découvrir la culture judéo-marocaine

9 - Rick’s Café

Une soirée au Rick’s Café est comme un voyage dans le temps. Le manoir qui l’abrite a été bâti en 1930 contre les remparts de l’ancienne médina. Le bâtiment jouit de trois façades : une entrée donnant sur la rue, composée de portes massives en bois, qui représentent celles du film ; une façade face au port, comme une fenêtre ouverte sur l’Atlantique ; et enfin un accès étroit qui constituait l’ancienne entrée principale, désormais reconvertie en entrée de service.

Toute la décoration intérieure, jusqu’aux détails du bar, sculpté, des balustrades et des balcons, mais aussi la disposition des plantes et celle de l’éclairage, recrée le décor du film et son atmosphère.

Le temps d’un cocktail, sur fond de jazz, le Rick’s Café vous transportera dans le Casablanca de Michael Curtiz, et peut-être, qui sait, apercevrez-vous les fantômes d’Ingrid Bergman et Humphrey Bogart !

10 - Casablanca Golf Club & SPA

A la sortie de Casablanca, près de la plage de Dar Bouazza, se situe le Casablanca Golf Club & Spa. Cet havre de paix abrite un 18 trous qui fera le bonheur des amateurs de swing. S’étendant sur 6 000 mètres, agrémenté de bosquets qui apportent ombre et fraîcheur, le Casablanca Golf Club & Spa est un poumon vert au cœur de la tentaculaire Casablanca.

Équipé d’un spa, d’un restaurant de haute gastronomie et d’un établissement hôtelier de haut standing, le club offre aux résidents une retraite paisible, loin du bruit et du tumulte, au cœur de la nature.